Ivoiriens et Ivoiriennes, à nous d’ouvrir les portes de la prison pour GBAGBO

Ivoiriens et Ivoiriennes, à nous d’ouvrir les portes de la prison pour GBAGBO dans Actualité 5861361-8737422-300x236Les juges de la Cpi ont libéré Gbagbo. A nous d’ouvrir les portes de la prison
 
Le président Gbagbo, déporté à la prison de la Haye, c’est l’une des plus grandes injustices que l’Afrique ait connue, particulièrement la Côte d’Ivoire. Et dire que la « terroriste » communauté internationale, par ses antennes telles que Onu et consorts,  s’acharne sur sa victime Gbagbo. Pourtant, ses véritables rebelles criminels qu’elle a conçus de toute pièce se pavanent fièrement sans aucune inquiétude.  Une telle illustre organisation sensée protéger nos droits internationaux, est celle-là même qui, comme l’a si bien dit le président russe, suscite et arme des rébellions pour déstabiliser les pays opposés à son nouvel ordre diabolique mondial. Cette situation ne peut qu’endurer et justifier notre inquiétude.
 
 
 
Ce faisant, nous comprenons cette anxiété qui gagne la majorité des ivoiriens souhaitant que justice soit rendue au président Gbagbo et à son peuple. Cependant, nous devons  nous armer de courage parce que ces soi-disant organisations internationales sont  en réalités des antennes du diable. Elles seront  enthousiasmées  de nous voir anxieux et affaiblis dans la lutte par un quelconque  découragement. Le président Gbagbo sortira évidemment de prison, mais pas comme nous ne le souhaitons aisément. Il sortira de prison comme les prophéties l’ont alors révélé. A sa sortie, Gbagbo sera une révérence mondiale. Il sera célébré dans toute l’Afrique, voire la Côte d’Ivoire. Dramane Ouattara, ses multiples marabouts et ses acolytes « franc-maçon » sont sans ignorer cette prédiction idoine : « Gbagbo sera libre et mondialement honoré ». 
 
 
 
Par contre, cette libération ne s’obtiendra pas sur un plateau doré. Les juges de la Cpi nous l’ont signifié en se lavant les mains sur le cas Gbagbo, comme l’avait fait le gouverneur Pilate relativement à Jésus. Ces juges nous ont donné un signal fort en déclarant insuffisantes les preuves présentées par Benzouda, cette « nègre » assujettie.
 
 
 
Par conséquent, nous ne comprenons pas pourquoi d’aucuns n’arrivent pas à décoder le verdict précédent de ces juges de la Cpi qui,  bien que rémunérés par les impérialistes, ont juridiquement innocenté le président Gbagbo. Mais ils ont aucune autorité de le relâcher.  La clef de cette prison raciste de la Haye est malheureusement gardée par deux guignols politiques du nouvel ordre diabolique mondial, à savoir Obama et Hollande. Et ces deux amoraux n’auront aucun plaisir d’ouvrir la prison de la Haye sans aucune pression sur eux, venant du peuple ivoirien indigné. Le président Affi Nguessan est donc avisé. Les jours à venir doivent être très mouvementés et décisifs. Nous voudrions solennellement lui dire qu’il y a bien une raison divine s’il est sorti de prison malgré le génocidaire et dictateur Dramane Ouattara.
 
 
 
En succinct, faut-il révéler que c’est l’homme qui accomplit les prophéties de Dieu, et non Dieu lui-même. La preuve : Dieu a choisi maître Altit pour mondialement mettre à nu le complot contre le Président Gbagbo ficelé par les impérialistes. Et Il a suscité une incompétente procureure.
 
 
 
Maître Altit a ingénieusement gagné son pari en faisant capituler les juges  de la Cpi, reste à nous d’arracher le président Gbagbo d’entre les griffes d’Oboma et de Hollande.
 
Oracles-ma​diba


Laisser un commentaire

Influençons le monde |
mbaar |
GFS Transport |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tribulations d'un bloggeur
| beautyworld
| David FOKA (ACMR)