Révolution Permanente : Notes confidentielles de formation à l’esprit révolutionnaire !

Révolution Permanente : Notes confidentielles de formation à l’esprit révolutionnaire ! dans La Révolution Permanente 850-300x300Ce texte est un extrait d’une formation dont vous pouvez aisément deviner les enjeux. Il est si riche en enseignements que nous avons voulu le partager avec vous. 

Pour cet entretien, mon interlocuteur est un allié, émissaire d’un membre important du …. 
Après les échanges de convenance, il entre dans le vif du sujet et me dit : 
«… Je viens de la Côte d’Ivoire. J’y étais il y a 20 ans. Je retourne et je découvre un pays qui vient de reculer de 30 ans. C’est un pays qui a cessé d’être normal. Et notre analyse stratégique révèle qu’il lui faudra au moins 15 ans, pour redevenir normal. Et cela, si les Ivoiriens ont de la chance. 

L’Obligé des Français qui terrorise en ce moment les Ivoiriens et leur arrache tout pour le donner à ceux qui l’ont aidé à mettre votre pays en pièces, est un homme qui rend tout progrès impossible. 
Il est dans une stratégie d’appauvrissement comme la « Petite France » a toujours su le faire dans ses Colonies d’Afrique …….Et entre deux sourires……tu sais la France et en général les pays d’Europe sont comme des petites mouches. Si on décide de les écraser, il suffira d’une petite frappe de la main et c’est terminé. 
Le Gouvernement de votre Président déporté à la Haye par les Occidentaux, il n’a pas fait des choix responsables. Il a joué avec le feu et le résultat est là. 

On ne peut pas continuer à traiter avec une puissance qui vous maintient depuis 200 ans dans un cycle de recommencement perpétuel en bloquant toutes initiatives d’émergence par des manœuvres diplomatiques, politiques et économiques, et prétendre vouloir faire une révolution contre cette puissance. Quelle révolution ? C’est une blague ? 

Une révolution démocratique ? Quel pays émergent d’Amérique latine fait-il comme vous, c’est-à-dire, lequel d’entre eux parle-t-il de démocratie comme condition de son développement ? Et la Chine ? Et la Russie ? Entendez-vous ces pays rabâcher comme vous le faites, « démocratisation, démocratie, … » C’est le piège du colonisateur. Un pays sous domination ne peut jamais s’affranchir avec un système politique et culturel importé de chez le colonisateur. Il s’affranchit par une Révolution. Politique, culturelle, économique, militaire, etc. C’est un choix. 

Regardez l’Angola. C’est un pays dirigé par un homme responsable qui a fait des choix clairs. Il nous a choisis et il a notre soutien. L’Angola a sa propre place boursière. Il est présent de façon respectable dans une place boursière de… [nom du pays retiré par nos soins]… L’Angola est une fierté et un bon modèle pour l’Afrique. 

Quand je vous vois, je veux parler des Africains, vous parlez français ou anglais, vous êtes vêtus comme des occidentaux, vous mangez comme des Blancs, vous ne regardez que les télévisions des occidentaux, vos enfants vont dans les écoles dites françaises ou américaines… dans votre quotidien, il n’y a aucune trace de votre culture. Comment comptez-vous exister plus longtemps et affirmer une exception africaine si vos enfants et vous-mêmes, vous vous plaisez à être plutôt des Européens que des Africains ? 

L’Asie a honte des Africains qui manquent de dignité en reniant leur culture. Pensez-vous pouvoir remporter une victoire historique sur votre colonisateur en vivant dans la peau et dans la mentalité du colonisateur ? 
Pensez-vous que vos enfants comprendront le sens de votre combat contre le colonisateur dès lors qu’ils ne connaissent que la culture occidentale et non la culture des peuples africains ? 

Regarde la Côte d’Ivoire. C’est un pays rendu impossible. Il est plus sûr et plus facile d’investir en Somalie qu’en Côte d’Ivoire. Au moment où je vous parle. C’est un pays foutu, votre pays. 
Mais…Mais…, seulement à cette condition, ce pays ne pourra s’en sortir que s’il y a une Révolution. Il faut que vous fassiez le choix de réorienter tout : votre mode de vie, votre mode de pensée, vos choix politiques, l’éducation de vos enfants, vos partenariats économiques, militaires, etc. 

Regardez aux derniers conflits provoqués par les Occidentaux en Afrique et dans les pays arabes. Les Officiers militaires qui trahissent et rejoignent les bras armés des occidentaux ont tous été formés en France, disons, presque tous. Seuls les Officiers formés ailleurs qu’en France ou en France mais également en Chine ou en Russie ou ailleurs restent loyaux. 

Un Officier formé en France et qui est loyal à son pays si ce dernier est en conflit avec la France, c’est très rare. La France est un petit pays manipulateur. Elle forme vos cadres militaires, économistes ou politiques dans le sens de perpétuer sa domination sur vous. 

C’est un message très clair que l’Afrique doit comprendre. La France ne peut vivre sans l’Afrique. Elle ne peut donc accepter que les pays africains décident librement. 

Mais qu’avez-vous pour résister et faire face à la France et à ses alliés ? Sur qui pouvez-vous compter ? 
Sur vos peuples ? Mais la force du peuple s’arrête à vos frontières qui d’ailleurs n’existent presque plus. Alors il faut réfléchir. En plus de votre peuple, il faut une autre force, celle qui peut écraser d’une main, la petite mouche appelée France. 
C’est à vous de choisir… » 

A Très Bientôt. 
Hassane Magued 
La Révolution Permanente 



Agressions armées contre les Ivoiriens: Comment les frères d’Alassane Ouattara envisagent-ils leur avenir en Côte d’Ivoire?

Agressions armées contre les Ivoiriens: Comment les frères d'Alassane Ouattara envisagent-ils leur avenir en Côte d’Ivoire? dans La Révolution Permanente ado-276x300Il y a un proverbe africain qui dit « Si tu n’as pas de dents, ne dis jamais à celui qui te prête ses dents pour mastiquer tes aliments que sa bouche sans mauvais ». 

C’est très simple. Ce proverbe africain s’explique autrement par un adage qui dit : « Si quelqu’un ne t’arrange pas, ne le dérange pas non plus. » 

Or, de toute cette sagesse exposée ci-dessus, les Burkinabès en Côte d’Ivoire, qui sont d’ailleurs plus nombreux que ceux vivant au Burkina Faso, n’en ont rien à cirer. 

Mieux, au rythme quasi-hebdomadaire des attaques à main armée qu’ils infligent aux autochtones ivoiriens pour un « oui » ou pour un « non » depuis le 11 avril 2011, avec à la clé plusieurs morts, des villages brûlés et des dizaines de blessés à chaque opération d’agression, tout porte désormais à croire que les allogènes Burkinabès vivant en Côte d’Ivoire ont enterré toute volonté de vivre en bonne intelligence avec les Ivoiriens pour entrer dans une dynamique claire de guerre contre leurs hôtes Ivoiriens. 

Mais pour quiconque a un peu de jugeotes, une question mérite d’être posée : Comment les frères d’Alassane Dramane Ouattara envisagent-ils leur avenir en Côte d’Ivoire? 

Cette question mérite d’être surtout posée parce que les Burkinabès en Côte d’Ivoire agressent sans faire de tri. Ils agressent tout le monde. C’est dire qu’ils n’ont pas d’alliés Ivoiriens. Ils traitent tous les Ivoiriens désormais comme des ennemis de guerre. 

Il y a quelques mois, ils avaient lancé une agression armée contre les Mahouka sur leurs terres ancestrales. On se souvient à des périodes très récentes, des agressions armées contre les Baoulés au Centre et à l’Ouest de la Côte d’Ivoire. Depuis ce mois d’octobre, les Burkinabès sont en guerre contre les Gnaboua et bien d’autres peuples qui subissent attaques armées et razzia. Etc. Etc. 
Alors, insistons sur la question : Comment les frères d’Alassane Dramane Ouattara entrevoient-ils leur avenir en Côte d’Ivoire? 

Pensent-ils qu’ils vont finir par avoir la peau de tous les Ivoiriens dont le seul tort est de les avoir accueillis sur leurs terres pour leur permettre de trouver à boire et à manger? 

Pensent-ils que l’imposture de leur compatriote Alassane Dramane Ouattara en Côte d’Ivoire va durer une éternité et qu’ils pourront avec lui, se substituer définitivement aux Ivoiriens dans les Administrations et dans les champs ? 

Mais savent-ils qu’ils sont en train de signer leur retour en terre Burkinabès sans même que la chance leur soit donnée d’emporter une seule paire de sandales ? 

Sont-ils conscients que le silence de Ivoiriens annonce une tempête de feu que même la France et ses alliés fascistes qui les instrumentalisent comme aux temps de la Colonisation directe, seront incapables d’arrêter tant eux-mêmes seront emportés par la « Colère de feu » qui va irrémédiablement s’abattre sur les ennemis déclarés des Ivoiriens ? 

Non. Ils n’ont rien à cirer avec l’avenir et leur avenir en Côte d’Ivoire. Convaincus qu’ils sont, que la Côte d’Ivoire leur revient désormais comme un trophée de guerre obtenu en collaborant avec la France pour dépeupler et repeupler la Côte d’Ivoire de pillards et de voleurs qui se foutent éperdument de l’avenir de ce pays. 

Alors, qui vivra verra. Un jour unique dans l’histoire de l’Afrique de l’Ouest viendra, et ce jour-là, la Côte d’Ivoire et ses terres deviendront un interdit multiséculaire pour les ingrats et barbares qui ont méprisé le droit des Ivoiriens à vivre, à vivre heureux et à mériter le respect sur leurs terres ancestrales. 

A Très Bientôt. 
Hassane Magued 
La Révolution Permanente 



Révolution Permanente : Regroupement d’Officiers des FDS au 43ème. A quoi joue la France ?

Révolution Permanente : Regroupement d’Officiers des FDS au 43ème. A quoi joue la France ? dans La Révolution Permanente 43e_bataillon_dinfanterie_de_marine_9_palmes-200x300Avant que la rumeur ne s’en saisisse et que la presse commerciale ou certains blogs ne s’en fassent l’écho sans prendre en compte tous les aspects d’une question qui relève de la planification stratégique en période de crise aigüe, nous tenons à informer les Ivoiriens et la Communauté panafricaine, sur ce qui se joue sur les bords de la lagune Ebrié. 

Il y a quelques jours, nous avons localisé le Général DOGBO Blé au 43ème BIMA, la base d’occupation française sise à Abidjan à un millier de mètres de l’Aéroport International de la ville. 

Depuis cette date, nous avons renforcé l’activité de renseignement, et aujourd’hui, nous pouvons confirmer que le Général DOGBO Blé n’est plus seul dans l’antre de l’occupant français. 

En effet, nos sources révèlent qu’il y a été rejoint par le Commandant Jean Noël Abéhi et le Général Guiai Bi Poin. Des investigations sont en cours pour connaître le nombre exact et les noms des Officiers et peut-être sous-officiers en détention ou en résidence contrôlée dans le camp français. 

On peut comprendre que le Commandant Abéhi, méchamment livré par le Ghana et le Général DOGBO Blé, tous deux considérés comme les bêtes noires de l’armée française aux heures chaudes de mars et avril 2011, y soient gardés en détention comme des trophées de guerre. 

Mais le Général Guiai Bi Poin y fait quoi, en tant qu’officier ayant fait allégeance à la France et libre de tous mouvements depuis environ 2 ans ? 

Fait tout aussi intriguant, il y a quelques jours, les soldats français de la Licorne sont sortis avec le Général DOGBO Blé, sont arrivés avec lui à l’Etat Major de l’Armée sis au Plateau (Centre des affaires d’Abidjan) puis après quelque temps passé dans les locaux de l’Etat Major, ils sont repartis avec lui. 

Plusieurs questions méritent d’être abordées au vu de tout ce qui précède. 

D’abord, pourquoi la France s’est-elle substituée à ses pantins d’Abidjan pour devenir le geôlier officiel des officiers de la « Résistance Orange » à un moment où perfide et malhonnête, elle est en train d’insuffler son opium de la démocratie arnaque aux cadres de la Résistance politique ivoirienne ?

Ensuite, pourquoi procède-t-elle à un regroupement forcé des Officiers encore ou autrefois proches du Président GBAGBO ? 

Enfin, pourquoi se promène-t-elle avec le Général DOGBO Blé dans les grands commandements de l’Armée ivoirienne qui était ? 

Toutes ces questions ont une seule réponse. 

La France est à présent dans une phase de brisement et de conditionnement psychologique des Officiers de la Résistance Orange ivoirienne qui ont jusqu’ici refusé de faire allégeance à son pantin de service, afin de les amener à accepter son plan de sortie de l’impasse politique et sociale dans laquelle sa démocratie par les bombes à conduit la Côte d’Ivoire. Et ce plan n’est rien d’autre que celui-ci : Former un Gouvernement dit de réconciliation – Donner la Primature au FPI – Nommer le Général DOGBO Blé Chef d’Etat Major. 

Et pour y arriver, il faut la collaboration d’Officiers déjà assimilés, reconditionnés et prêts à servir de lèches-culs, pour raisonner les derniers récalcitrants. Ceci donc explique cela. 

C’est la raison pour laquelle le Régime Ouattara ne s’en plaint pas. Les rôles sont partagés. La France, comme d’ordinaire dans son plan de déconstruction et de rectification coloniale de la Côte d’Ivoire, s’occupe de la partie la plus difficile de la basse besogne, à savoir, briser et reconditionner psychologiquement Jean Noël Abéhi ou son Chef le Général DOGBO Blé. 

Etant bien entendu que la partie la plus facile, celle qui revient à conduire Konan Bédié et sa bande de zozos dans l’antre du RDR afin que perdure l’imposture de l’ouvrier Mossi ou encore, convoquer le FPI a des discussions stériles en échangeant liberté provisoire contre « légitimation » de façade, eh bien cette partie facile-là, est laissée aux bons soins du Maître-Menteur, le Voltaïque. 

Bref. La France joue donc quelque chose de gros ces derniers jours dans cette Côte d’Ivoire à l’agonie. Le drame dans tout ça, c’est que beaucoup parmi nos frères Résistants, avec leur esprit et mentalité de colonisés, espèrent qu’il en sortira quelque chose de bien pour les Ivoiriens. 

Pour ne pas que ce qui reste de ce peuple périsse, faute de connaissance, la Révolution Permanente vous a parlé. 

A Très Bientôt. 
Hassane Magued 
La Révolution Permanente 



Révolution Permanente: Ouattara piégé par Dieu selon une prophétie venant de son entourage!

Révolution Permanente: Ouattara piégé par Dieu selon une prophétie venant de son entourage! dans La Révolution Permanente ado-1-300x200Ne riez pas. L’homme a de très gros soucis. « Il a été piégé par Dieu », selon les expressions du Pro-Ouattara indécrottable qui nous révèle la prophétie connue des proches de l’homme.
Souvenez-vous qu’après avoir cloué au pilori les hommes de Dieu comme le Pasteur Koné Malachie, Koré Moïse et bien d’autres, Ouattara n’a pas hésité à recruter des Pasteurs pour « prier » pour lui.
Mais le fait est que tous ces efforts cachent un mal profond : la prophétie reçue par des proches de Ouattara et qui tient en trois points :
 
 
1.    un mouvement armé très violent emportera le régime;
 
 
2.    cette action armée interviendra seulement après que Ouattara a remis en place tout ce qui  a été détruit en Côte d’Ivoire par son fait ou sa volonté;
 
 
3.    lui et tous ses chefs de guerre connaîtront une fin si atroce qu’il est impossible d’imaginer.
 
 
Dans cette prophétie en trois points, c’est le deuxième point qui pose réellement problème et qui sonne conne un piège dans lequel le Créateur l’a enfermé.
 
 
En clair, Dieu dit à Ouattara « répare tout ce que tu as gâté en Côte d’Ivoire et dès que tu as fini, j’autorise ceux que j’ai choisis pour purifier ce pays à te châtier. »  
Dans un tel dilemme, que peut bien faire Ouattara ?
 
 
Doit-il arrêter les chantiers dont il a retardé par les armes la réalisation de 1999 au coup de force de 2011, pour venir s’en attribuer la paternité après la forfaiture française du 11 avril 2011?
 
 
Non. Il ne peut pas se permettre cela. Car s’il le fait, toute l’arnaque «ADO Solution» cessera d’avoir une apparence de début d’exécution et plus grave, tout autour lui s’effondrera le même jour, avec à la clé, un lynchage public qui fera suite à son lâchage généralisé aussi bien par ses partisans ADOrateurs que par les intérêts occultes français qui se sucrent sur ces chantiers surfacturés.
 
 
Alors, doit-il continuer et achever les chantiers et autres initiatives maladroites en cours?
 
 
Cette option est porteuse intrinsèquement de la date d’échéance arrêtée selon les tenants de cette prophétie pour la fin atroce annoncée.
Donc dilemme. S’il ne fait rien, un lynchage public fera suite, plus tôt que prévu, à un lâchage généralisé, donc il crèvera de la pire des manières.
 
 
S’il répare ce qu’il est possible de réparer dans le champ de ruine qu’il laisse de la Côte d’Ivoire, le compte à rebours divin commencera aussitôt. De mains d’hommes, la Colère de Dieu s’abattra sur lui est ses complices malfaisants.
 
 
Mais ce n’est pas tout.
Nous analysons cette prophétie depuis que nous en avons entendu parler et nous recevons un autre message.
 
Et si l’échéance fixée par Dieu, ce n’est pas la fin des chantiers et des initiatives malhonnêtes soi-disant de réconciliation, mais plutôt, l’amorce de tout ça?
 
 
Et s’il s’agissait tout simplement pour Dieu de lui laisser le temps de demander à ses parrains de débloquer tel ou tel fonds destiné à tel projet dont il a empêché le démarrage et donc, dès que tous les « robinets » seraient ouverts, Dieu autorisera le commencement du déluge?
 
 
Et s’il s’agit qu’il commence à remettre en place les choses qu’il a dérangées tels l’image de la Côte d’Ivoire à l’international, les projets négociés et bouclés depuis des années mais retardés à cause de sa rébellion, etc. ; et s’il s’agit de remettre en scelle tout ça, pour que l’échéance advienne?
 
 
Là est la grande question qui fait que ce Monsieur a très peur des Ivoiriens, des Forces de Défense et de Sécurité de Côte d’Ivoire (FDS-CI) et de son propre entourage.
 
 
Mais à quoi cela sert-il à un homme de chercher à ruser avec Dieu ou à lui échapper?
 
 
 
 
A Très Bientôt.
 
 
Hassane Magued
 
 
 
La Révolution Permanente N°00485/10/13


La Révolution Permanente : Côte d’Ivoire, ne dis rien, les actes parleront pour toi !

La Révolution Permanente : Côte d’Ivoire, ne dis rien, les actes parleront pour toi ! dans La Révolution Permanente 5861361-8737422-300x236Silencieuse. Attristée. Meurtrie. Angoissée. Es-tu. Mais tu ne désespères pas. C’est l’essentiel. 

J’ai parlé à Charles. Il ne m’a pas écouté. Il paie le prix de la perte de vigilance quand il a commencé à croire que le diable pouvait être de bonne foi. 

Mais le mal est déjà fait. Il n’y a plus qu’à espérer qu’ils ne lui injecteront pas des substances mortelles comme à Mahan Gahé, Colonel Konandi et bien d’autres déjà morts ou qui mourront bientôt, victimes des médecins de la mort de Dramane Ouattara qui « tuent » les prisonniers jugés à tort ou à raison pro-GBAGBO avant de les libérer. 

Promesse ferme a été faite à Charles et aux autres. Pour ce qui est de leur libération, ce n’est plus qu’une question d’actes de terrain et d’inversion des rapports de force. Nous leur en avons fait la promesse, promesse sera tenue. 

Silence Côte d’Ivoire. Tes enfants se meurent. Mais tes enfants tueront les tueurs. Ils survivront et ce pays sera le leur à jamais. 

Ne dis rien. Maman Simone. Ne dis rien. Séplou. Ne dis rien Côte d’Ivoire. 

Marcher dans la destinée prophétique d’une Nation n’est pas chose facile. Il y a le silence de Dieu. Il faut accepter le silence de Dieu. 

Il y a le temps de Dieu. Ne pas s’y conformer conduit les Guerriers à de lourdes pertes. S’y conformer, rien que ça, nous vaut la Victoire historique tant attendue, qui est et qui sera. Déjà. Presque. Déjà. 

Silence. Ne dis rien. Et reste fidèle à ton Dieu. A Sa Promesse. A Sa Volonté. 

Nous avons un pays à purifier. Par le sang puissant de Jésus Christ. Colère de feu et action divinement meurtrière. 

L’Esprit vit en moi et m’ordonne de dire et de faire. 

Côte d’Ivoire Nouvelle. Tous les yeux te verront et toutes les langues confesseront que tu es la Nouvelle Jérusalem. 

A Dieu seul soit la Gloire ! 

A Très Bientôt. 
Hassane Magued 
La Révolution Permanente 



Influençons le monde |
mbaar |
GFS Transport |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tribulations d'un bloggeur
| beautyworld
| David FOKA (ACMR)