Exclusif : Affaire Charles Blé Goudé : A qui profite le crime ? Voici où est détenu Charles Blé Goudé

Exclusif : Affaire Charles Blé Goudé : A qui profite le crime ? Voici où est détenu Charles Blé Goudé dans Actualité ble-goude-charles-10-300x177Cela fait une semaine qu’un commando armé jusqu’aux dents serait venu kidnappé l’ancien ministre, Charles Blé Goudé depuis son lieu d’exil au Ghana. Après 4 jours de détention au secret, il a été présenté dans une brève vidéo (40 secondes) dont la RTI 1 seule a la copie. Et depuis, silence radio sur son lieu d’incarcération malgré son inculpation le 21 janvier dernier par la justice ivoirienne de crime de guerre. Alors que les mêmes autorités ivoiriennes n’hésitaient pas à brandir le couple Gbagbo et tous leurs proches face aux cameras du monde entier le 11 avril 2011. Même le Com zone Losseni dit Loss qui avait juré boire dans le crane de Blé Goudé via un coup de fil reçu alors qu’il s’en fuyait vers Grand Bassam, le 28 mars 2011, est lui aussi devenu muet. Qu’est-ce qui explique ce silence des FRCI qui avaient tous juré d’avoir la peau de celui qu’ils ont accusé d’être l’instigateur de l’article 125 (100 fcfa pétrole, 25 f, boite d’allumette) ? 
 
 
Notre curiosité est d’autant plus éclairée que même les médias proches de Soro s’offusquent de « l’acharnement » des pro-Gbagbo contre leur prisonnier et parlent même de « liquider » Blé Goudé. 
 
 
Peut-on voir là une ligne de défense de la part du camp Soro qui n’aurait aucune intention eux de liquider le président du Cojep ? Bref. Le problème n’est plus si Charles Blé Goudé a trahi ou pas. On l’a tous vu. Charles Blé Goudé est bel et bien en Côte d’Ivoire entre les mains des nouvelles autorités. Ce qui ne nous interdit pas de continuer à chercher à comprendre les dessous de cette affaire comme toutes les autres affaires de la même importance, car Blé Goudé n’est pas un citoyen banal en Côte d’Ivoire.
 
 
Sinon, et c’est notre deuxième conviction, Blé Goudé ne serait plus dangereux pour le régime de Ouattara, après l’avoir nommément cité derrière plusieurs attaques des positions des FRCI en Côte d’Ivoire ?
 
 
Devons-nous mettre un trait sur cette affaire, comme si 40 secondes de vidéos devraient nous persuader que Blé Goudé, c’est du passé. Les Ivoiriens peuvent enfin vaquer à leurs occupations et désormais savoir que à Abidjan, il y a un président « élu ». C’est Alassane Dramane Ouattara ? 
 
 
Voici où se trouve Charles Blé Goudé 
 
 
Selon des informations en notre possession, Charles Blé Goudé serait bel et bien vivant. D’ailleurs bien portant. Aussi, raconte notre informateur, juste après son audition du lundi, Charles Blé Goudé aurait embarqué tard la nuit pour Bouaké où il résiderait dans l’une des villas de Wattao. Toutes les dispositions auraient été prises pour garantir un bon séjour à l’ami en attendant la suite des évènements. 
 
 
 
En outre, rien ne pouvait arriver au président du Cojep dès lors qu’il a réussi à ébruiter son affaire. Ce qui participe bien de la communication politique. Désormais, ce sont des millions d’yeux qui sont rivés vers les autorités d’Abidjan pour savoir comment va Blé Goudé, tout comme tous les autres prisonniers politiques détenus dans le Nord du pays. Soro le sait aussi, il a désormais la lourde responsabilité de garantir l’intégrité physique de son ami, qui l’a accueilli à Abidjan, alors que toute la Côte d’Ivoire n’en voulait Pas. C’est aussi pour quoi, la mobilisation doit être totale autour de cette arrestation, même mystérieuse afin que plus jamais rien n’arrive à tous les pro-Gbagbo, qu’ils soient détenus au nord ou en exil. Si Ouattara veut réellement aller à la réconciliation. 
 
 
Après Charles Blé Goudé, à qui le tour ? 
 
 
« Tout doit être mis en œuvre pour donner du crédit à cette arrestation de Blé Goudé » murmure-t-on dans l’entourage du trio, Soro-Hamed-Ouattara. Car pour eux, si l’arrestation du leader de la galaxie patriotique n’a pas provoqué de liesse populaire en Côte d’Ivoire du côté pro-Ouattara, ou pleure du côté des pro-Gbagbo, c’est bien parce qu’il n’était pas la vraie cible et ce malgré l’acte sacrificateur de Charles Blé Goudé. Car les Ivoiriens ne sont pas dupes. Ils sont encore nombreux à croire que leur Chef, le premier à les quitter avant même la chute de Gbagbo avait déjà trahi. Qu’il négocie son retour en toute solitude ou qu’il se joigne au cortège retour de tous les exilés, ne pouvait être qu’un non évènement. D’ailleurs combien restent-ils encore à Yopougon, ces jeunes s’ils ne sont pas morts ou dans les différents camps de concentrations de Ouattara dissimilés un peu partout à Abidjan ? 
 
 
Aussi, on le sait, et Alassane Ouattara le dit à qui veut l’entendre. Il a le pouvoir, mais aurait du mal à l’exercer. « Ils m’appellent président, mais ce que je veux entendre, c’est qu’ils ajoutent : le président élu ». Ils, ce sont les partisans de Laurent Gbagbo. Voilà le vrai problème de Ouattara et non Charles Blé Goudé. Alors, cet aveu, il va falloir coute que coute l’obtenir.
 
 
Car si la libération de Laurent Gbagbo, des prisonniers politiques et le retour des exilés est la condition d’une réconciliation selon le FPI , pour Ouattara, le reconnaître comme le vainqueur des précédentes élections présidentielles en Côte d’Ivoire est lui aussi sa condition pour lâcher du leste. Charles Konan Banny le sait, Koné Katina, Assoa Adou ou encore Miaka Ouretto le sait également. Malheureusement le FPI aurait lui aussi juré que le vainqueur de ces élections reste et demeure leur champion : Laurent Koudou Gbagbo, même détenu à la Haye. Voilà l’équation que Hamed Bakayoko et Soro Guillaume tentent de résoudre depuis. Et la communauté internationale serait très attentive à cet aveu de la part des pro-Gbagbo afin de consolider à jamais le pouvoir de leur poulain en Côte d’Ivoire. 
 
 
Et à notre source de nous faire cette révélation de taille : « En réalité, Blé avait depuis, négocié son retour en arguant qu’il n’avait rien à voir avec le FPI. Il a agi pour le compte de Gbagbo tout comme Soro a agi pour le compte de Ouattara en 2002. Cela n’a pas empêché Soro de se rapprocher de Gbagbo puis de retourner là d’où il vient. En politique, il y a des compromis. A l’instar du front républicain de 95 (RDR-FPI contre PDCI).
 
 
Mais pour Ouattara, il faut que son autorité soit reconnue tôt ou tard. Car ce qui se passe à la Haye tourne autour de qui a gagné les élections en Côte d’Ivoire. Ni plus ni moins ». 
 
 
Finalement si Charles Blé Goudé n’est pas l’homme de la situation, qui serait alors visé derrière cette affaire Blé Goudé ? Selon toujours notre source, si pour Charles Blé Goudé qui a réussi son ascension politique grâce à sa position très confortable auprès du président Laurent Gbagbo pour avoir été le premier des Fescistes à rentrer pendant que le régime battait de l’aile et à se mettre entièrement à sa disposition, ce qui pourrait lui donner des appétits politiques et songer à la conquête du pouvoir dans une alliance de génération, pour Soro Guillaume, l’heure est aux calculs politiques.
 
 
Comment affaiblir au maximum tous ceux qui pourront lui faire de l’ombre dans la bataille de l’après Ouattara. Ainsi, après avoir réussi à prendre Charles Blé Goudé au piège donc à l’affaiblir politiquement, il faut maintenant songer à d’autres figures emblématiques de l’ex FESCI. 
 
 
Que ceux qui ont des oreilles entendent ! 
 
 
 
 
Eventnews Tv 


Révolution Permanente : avant le lever du soleil, distinguer entre l’exploiteur de cause et le combattant pour la cause !

Révolution Permanente : avant le lever du soleil, distinguer entre l’exploiteur de cause et le combattant pour la cause ! dans La Révolution Permanente 64959_451752508213610_430547371_n-300x247Les Ivoiriens se forment et se déforment. Ils apprennent et ne cessent d’apprendre. 
Depuis ces temps terrifiants pour tout un peuple, le militaire sait désormais que le frère d’arme peut trahir la cause à tout moment s’il n’est pas un combattant pour la cause mais un exploiteur de la cause. 
 
 
Dans l’environnement militaire, l’exploiteur de la cause est celui qui s’est engagé en espérant pouvoir faire partie de ceux qui porteront l’estocade et se serviront après coup, à la table du roi, pour que du soldat du rang, il devienne un riche propriétaire immobilier et un orgueilleux investisseur dans le secteur des stations services comme ces vauriens de la rébellion qui attendent leur fin effroyable. 
 
 
Quiconque, militaire du rang, sous-officier ou officier qui croyait participer à un gang de pillards et qui se retrouve face à des hommes de conviction, engagés pour la cause, sans calcul mesquin, ayant juré de donner leur poitrine pour que la Côte d’Ivoire naisse de nouveau, eh bien, ce militaire-là, trahira en donnant comme il l’a fait récemment, comme ils l’ont fait depuis quelques mois, la position de quelques deux ou trois Guerriers qu’il connaît afin qu’ils soient rétribués comme ils l’ont déjà été par le Criminel et ses suiveurs à hauteur de la fausse prise qu’il leur aura permis de faire. 
 
 
Dans l’environnement politique, l’exploiteur de cause est un démagogue, un assoiffé d’argent et d’honneur, qui a la force dans la gorge pour crier plus fort que tous, parce qu’il a besoin de se faire remarquer ; qui a également le don d’être fanatique le jour et très conciliant la nuit ; celui-là emballe le monde entier et est prêt à tout car son avenir politique en dépend. Mais comme le bon arbre se reconnaît à son fruit, il suffit de regarder à son goût prononcé pour la fortune facile, à ses grands airs de chef prétentieux, à sa haine pour la compétition loyale et à son manque d’humilité, se croyant plus méritant que le monde entier réuni, pour comprendre qu’il n’est qu’un malheureux exploiteur de cause. 
 
 
Or, il faut bien que tout ce monde d’enfoirés existe pour que le combattant pour la cause émerge, par les valeurs qu’il incarne, par la constance de son engagement, par le refus des raccourcis et des compromissions, par son attachement et sa loyauté envers le peuple et la cause commune. 
 
 
Mais le combattant pour la cause court le risque d’être retardé par le prétentieux exploiteur de cause, l’assoiffé de pouvoir, le démagogue manipulateur de la naïveté collective, si le combattant pour la cause ne nettoie pas les écuries, s’il ne réserve pas un traitement de choc aux traîtres, s’il ne punit pas l’exploiteur de cause infiltré qui pourrait gripper en début assaut, la coordination des forces opérationnelles. 
 
 
C’est pourquoi il a été décidé que les traîtres infiltrés, les vendus pour un franc, les représentants de l’exploiteur de cause qui ont à chaque fois signalé la position des Guerriers, les contraignant au repli dans l’Invisible, vont connaître l’enfer. Le vrai. 
 
 
Est pris celui qui croyait faire prendre. Les données sont désormais disponibles. Ils ont été tous identifiés. Ces individus sans honneur ni sens du devoir patriotique, tous frères des mêmes villages, prêts à vendre leur propre mère pour moins que 500 000 francs CFA. 
 
 
C’est pourquoi l’heure n’est plus à la tolérance. Le temps de grâce du frère traître à la cause est terminé. Nous entrons désormais dans le temps du Jugement dernier et de la délivrance. Pour la Patrie. Pour l’avenir d’un peule. Afin que l’Afrique triomphe du mépris et de la prédation coloniale. 
 
 
A Très Bientôt. 
 
 
 
Hassane Magued. 


Premières images de Blé Goudé: Mise en scène ou réalité?

 
 Premières images de Blé Goudé: Mise en scène ou réalité?
 
 
 
CLIQUEZ POUR REGARDER : 4442038245819


RENCONTRE SECRÈTE BLÉ GOUDE-ALASSANE OUATTARA, SAMEDI AU PALAIS PRÉSIDENTIEL

RENCONTRE SECRÈTE BLÉ GOUDE-ALASSANE OUATTARA, SAMEDI AU PALAIS PRÉSIDENTIEL dans Actualité ble-goude-charles-1-300x170Selon une source très crédible, Charles Blé Goudé, le président du COJEP extradé sur Abidjan vendredi à partir du Ghana, aurait été recu samedi matin au palais présidentiel d’Abidjan-Plateau par le chef de l’Etat Alassane Dramane Ouattara. Le ministre de l’Interieur Hamed Bakayoko assistait à la rencontre. Il s’agissait de la première rencontre entre les deux hommes depuis le depart en exil de Charles Blé Goudé, quelques jours avant la chute et le kidnapping du Président Laurent Gbagbo par la Force Licorne et l’ONUCI, en son palais.
 
 
Selon nos informations, le chef de l’Etat Alassane Dramane Ouattara aurait demandé à Blé Goudé de faire une declaration à la nation allant dans le sens de la reconciliation nationale et la paix. Ce dernier aurait décliné l’offre arguant que les conditions d’une telle déclaration n’étaient pas réunies.
Il aurait alors posé ses conditions au chef de l’Etat avant que ce dernier et son ministre Hamed Bakayoko n’aillent rejoindre les déléguations étrangères pour l’ouverture du sommet de la CEDEAO sur le Mali à l’hôtel Ivoire d’Abidjan, en présence des chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique de l’Ouest. Sommet auquel assistait Laurent Fabius, ministre français des Affaires Etrangères.
 
 
Les conditions de Blé Goudé seraient selon notre source, l’abandon par le régime Ouattara des charges de crimes de guerre, d’assassinats, d’atteinte à la sûreté de l’Etat et de vols de deniers publics en réunion, qui pèsent contre lui.
 
 
La questions de la libération des prisonniers politiques, et du retour des exilés politiques figureraient parmi les conditions posées par Blé Goudé.
Sans oublier un mandat d’arrêt international lancé contre lui par l’ONU pour laquelle le leader des jeunes patriotes aurait demandé une levée immediate.
 
 
Selon notre source très crédible, Alassane Ouattara recevra secrètement de nouveau Charles Blé Goudé, pour une suite aux conditions posées par ce dernier, avant qu’il n’accepte de faire une déclaration à la nation, pour appeler les ivoiriennes et les ivoiriens à une reconciliation nationale véritable.
 
 
Pour rappel, la réconciliation nationale version Charles Konan Banny, président de la CDVR, est actuellement au point mort.
 
Nous y reviendrons.
 
 
 
Patrice Lecomte
source: Ivoirebusiness


Ivoiriens, Ivoiriennes, Devoir de Repentance!

Ivoiriens, Ivoiriennes, Devoir de Repentance! dans Compagnie Armageddon repentance-300x199Frères et Soeurs,
Soyez bénis dans le précieux nom de Jésus.
 
 
Je ne voudrais pas frères que vous restiez dans l’ignorance concernant les évènements hyper dramatiques que la côte d’ivoire va traversé très bientôt. Lorsque le Seigneur donne une parole, une révélation, une prophétie à une nation,c’est pour avertir, sensibilisé le peuple.
 
 
Certaines personnes pensent que la prophétie est limitée à une catégorie de personne.
 
 
Aujourd’hui ,j’entend dire << les frci vont mourir,ado va mourir,soro va mourir,ils vont tous payer>>.
 
 
C’est vrai ce que vous dites, mais vous oubliez que la prophétie vous concerne également. Chacun vit comme il veut,chacun fait ce qu’il veut en attendant la délivrance de notre nation. Vous parlez des RHDP mais la bible nous qu’avant d’enlever la paille qui se trouve dans l’oeil du voisin,retire d’abord la poutre qui est dans ton oeil. vous êtes même les plus concerné si vous ne le savez pas.
 
 
L’ Eternel Dieu ne fait pas de favoritisme,il est juste et sa justice est parfaite. peuple de côte d’ivoire répend toi! patriotes repentez vous! FPI répentez vous sinon vous subirez la colère de l’Eternel des armée.
 
 
Ephésien5-6 à7: «Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. 5:6 Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion.» Ne vous troublez point par rapport aux trahisons, ne soyez point submergé par les émotions,mais regardez à Dieu. Donnez réellement vos vies à Jésus Christ, repentez vous, et demandez la couverture du sang de Jésus. Le Seigneur ne vient pas jugé une personne, il vient jugé la nation ivoirienne.
 
 
changez de vie et détournez vous du mal, le Seigneur envoie son armée séparée les bons grains de l’ivraie. Seras tu dans les bons grains ou dans l’ivraie? à toi de voir mon frère,ma soeur.
 
 
Soyez bénis dans le nom de notre Seigneur et sauveur Jésus Christ.
 
 
 
Prophète ongonga valéry


12345...7

Influençons le monde |
mbaar |
GFS Transport |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tribulations d'un bloggeur
| beautyworld
| David FOKA (ACMR)