Révolution Permanente : Appel à une radicalisation totale des opérations de terrain !

Révolution Permanente : Appel à une radicalisation totale des opérations de terrain ! dans La Révolution Permanente ado-boulon-300x300« Il n’est jamais trop tard pour bien faire ». C’est un adage qui le dit si bien. Il signifie qu’une bonne action peut toujours être faite, même s’il est évident qu’elle aurait dû être exécutée beaucoup plus tôt. 
 
 
Mais loin d’être une maxime, encore moins une vérité universelle, d’autant plus qu’il ne saurait s’appliquer dans les cas où il s’agit de vie ou de mort, ce fameux adage doit être sorti ici et maintenant du langage des Dignes fils de la Côte d’Ivoire. 
 
 
 
Premièrement : il doit en être ainsi parce que la Côte d’Ivoire se meurt définitivement. Le génocide des Wè en mode « Pause ». Mais il reprendra dans le courant du mois de février selon les informations disponibles. 
 
 
Par ailleurs, le temps qu’il faut aux bandes armées burkinabè qui occupent les terres de Bloléquin à Soubré, pour avoir des cacaoyers en train de donner les premières fleures est de 3 ans. Ce temps tire vers on terme et ceux qui ont proclamé le Burkina Faso, exportateur de cacao sans que cet Etat voyou n’ait un seul pied de cacaoyer sur son sol, trouveront l’alibi pour ameuter le monde entier sur une prétendue opération d’expropriation de ces bandits de grand chemin qui seront alors présentés comme des victimes innocentes d’un nationaliste à la fois antioccidental et xénophobe qui menace la sécurité sous-régionale et le marché boursier de Londres . La suite, vous pourrez l’imaginer en pensant à l’alibi des faux résultats proclamés par Youssouf Bakayoko en novembre 2010. 
 
 
 
Mais il faut surtout retenir qu’un important projet de pacification vise le Sud du pays notamment le pays Abbey et Attié. La mort rode autour de ces peuples résistants. L’alibi pour les exterminer est toujours en phase de recherche active. 
 
 
 
Il ne faut pas oublier qu’une opération conjointe de la Licorne, de l’ONUCI et des zozos FRCI en cours de préparation vise le démantèlement d’un soi-disant réseau de déstabilisateurs au sein des FDS. Plusieurs Gendarmes, Militaires des FANCI, Marins et Policiers sont recensés sur une liste et ils seront arrêtés, torturés, tués ou radiés des effectifs. Des fausses attaques qui auraient été déjouées seront organisées ici et là. Et nous n’auront que les mêmes jérémiades après coup : le Mossi tue, il va tuer tous les FDS, et ceci, et cela encore. Il faut agir ici et maintenant ! La vie de plusieurs chefs de familles, parfois les seuls espoirs de leurs familles, en dépend. 
 
 
Et il ne faut pas oublier que la jeunesse ivoirienne criera son ras-le-bol par désespoir, à cause de notre attentisme, et elle ira les mains nues affronter ces serviteurs du diable abonnés aux sacrifices humains, si nous n’agissons pas maintenant pour créer le cadre de son action et la doter de moyens adéquats. Oui. Il faut éviter qu’elle se fasse massacrer faute de lui avoir donné les moyens. Il faut éviter une révolte de désespérés aux mains nues, ce qui permettra à la sorcière blanche et à son sanguinaire de malade mental faisant office de mari, de relever leur défi de 100 000 morts au grand bonheur de Lucifer, leur maître. Il faut permettre à la jeunesse d’agir maintenant pour sauver le pays en donnant l’ordre aux Guerriers d’ouvrir le chemin. Maintenant. 
 
 
Deuxièmement, ce maudit imposteur est en train de plonger la Côte d’Ivoire dans le trou sans fond de l’endettement méchant et appauvrissant.
 
 
Il gaspille l’argent du peuple, offre les enfants de ce pays en sacrifice aux démons et commet le sacrilège de fêter son anniversaire issu de son troisième ou quatrième faux acte de naissance, en payant la somme de 10 millions de dollars à un petit rappeur tatoué, sous le fallacieux prétexte qu’il doit chanter avec sa petite amie à cet anniversaire qui ne correspond à aucune naissance réelle. 
 
 
La rage en mon âme ! 
 
 
Oui. Si nous ne neutralisons pas ces bandits de grand chemin maintenant, ne serait-ce qu’en isolant les plus nuisibles et en les mettant hors d’état de poursuivre l’appauvrissement et le gaspillage de l’argent du peuple et des générations futures, nous ne seront point applaudis quand la Libération totale surviendra. Peut-être trop tard ! 
 
 
Troisièmement, nous devons orienter les actions de terrain ici et maintenant afin qu’elles aient une incidence politique forte. Nous avons testé la capacité des jeunes sur le terrain. Casser la gueule de 5 ou 10 FRCI permet d’exposer les tares de leur système de sécurité. Mais cela n’émeut plus personne. Cela n’apporte plus rien de sérieux à ce moment précis de la lutte ! Il faut passer aux choses sérieuses. Que l’Ordre soit donné aux Guerriers pour radicaliser et donner une intensité libératrice aux opérations. 
 
 
 
L’attentisme compromet leurs positions et les met en danger. Surtout qu’il faut ajouter à cela, les jaloux dans nos propres rangs, qui pour des raisons que nous ignorons, donnent parfois la position des Guerriers pour faire échouer ou retarder certaines actions. 
 
 
La Révolution Permanente appel à une radicalisation totale et à une montée en puissance de toutes les actions de terrain. Pour de bon ! 
 
 
Que Dieu protège les Dignes fils de la Côte d’Ivoire ! 
 
 
A Très Bientôt. 
 
 
Hassane Magued 


Influençons le monde |
mbaar |
GFS Transport |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tribulations d'un bloggeur
| beautyworld
| David FOKA (ACMR)