Un Songe Prédit la mort de « ADO »

CUJEMA: Ce songe date du Mardi 13 Juin 2006 et l’auteur est un pasteur d’une Eglise évangélique à Bouaflé. Lisez et faites des commentaires.

 

Un Songe Prédit la mort de

Le Diable est désolé pour Ouattara, Dieu est plus fort

Salut,les Frères et Soeurs!

Hier,un Pasteur d’une grande église évangélique de Bouaflé m’a confié,avec beaucoup d’anxiété,un songe qu’il a reçu sur la Côte d’Ivoire et que je vous rapporte,ici,en quelques mots:

La Côte d’Ivoire était dans une période électorale,et dans la tension qui prévaut en pareille situation,un fait grave est intervenu qui a soulevé et jeté toute la galaxie patriotique,qui en avait plus que marre,dans les rues,encore une fois.
Mais,c’était le soulèvement de la fin:ADO a été tué.

Les Forces Françaises ont,tout de suite,pris le parti du RDR et,sous le prétexte de ramener le calme et rétablir l’ordre dans le pays qui flambait de tous feux et face à l’immensité du soulèvement,elles se sont livrées à un carnage indescriptible et à des destuctions massives.
Résultat des affrontements,la ville d’Abidjan a été détruite.Le pays a brûlé.

Les Ivoiriens ont fui la Côte d’Ivoire et se sont réfugiés dans les pays voisins.
Le Pasteur dit qu’il s’est retrouvé,lui-même,au Ghana,sans ses enfants et sans son épouse.
Il les a retrouvés,plus tard,au Ghana,au moment où il s’apprêtait à retourner les chercher.Ils étaient en provenance de Côte d’Ivoire,avec d’autres Ivoiriens,au comble du désastre et de l’opprobre,sur des tracteurs de ramassage d’ordures et d’autres véhicules de fortune.

DIEU parle tantôt d’une manière,tantôt d’une autre,mais l’on n’y prend point garde.Ivoiriens,c’est l’heure de fléchir les genoux! Salut!



Fin de la crise Ivoirienne: Un Évangéliste annonce une catastrophe

cujema

CUJEMA: Le Jeudi 20 janvier 2011, un chrétien évangéliste a fait un songe sur la fin de la
crise en Cote d’Ivoire. A sa demande nous vous proposons le contenu

Chers amis,

J’observerai un jeûne (au pain et à l’eau) du Lundi au Vendredi pour intercéder en faveur de mon pays et de ses habitants (quel qu’ils soient…).
Que le DIEU de bonté soit tendre et protecteur avec ceux qui confessent son Saint Nom et croient en sa puissance d’amour salvatrice.
Je vous exhorte à le faire avec tous les hommes de bonne volonté… pour nos amis, nos parents, nos camarades, notre pays.

Bien-aimés,
Face à ce que j’ai vu en songe aujourd’hui, jeudi 20 janvier 2011, au petit matin entre 4h00 et 5h00, je crois qu’il est plus que jamais urgent pour l’Eglise de se lever et de mener le combat spirituel en faveur de la Côte d’Ivoire.
En effet, dans le songe, je voyais que des forces étrangères avaient pris d’assaut la Côte d’Ivoire, elles ont attaqué de partout avec des armes lourdes. Les détonations étaient insupportables. C’était presque le chaos en Côte d’Ivoire. Plusieurs institutions bancaires et des bâtiments ont été détruits.

Chose bizarre dans ce songe, je ne voyais en aucun moment l’armée ivoirienne (FDS). Ces forces étrangères semblaient avoir le dessus quand tout d’un coup, il y a eu une confusion. Alors, la situation s’est inversée et ces forces ont pris la fuite. Nul ne pouvait expliquer comment la situation a été soudainement renversée. Après ces violences d’une extrême gravité, un calme s’est abattu sur la Côte d’Ivoire. Les dégâts étaient incalculables. Je voyais par-ci et par-là des débris, de la cendre… La désolation était terrible.

C’est alors que je me suis réveillé vers 5h00. J’étais profondément troublé et bouleversé face à cette horreur. Alors je me suis mis à combattre et à intercéder pour la Côte d’Ivoire. DIEU m’a donné un passage pendant le moment de prière et j’ai prié sur la base de ces versets bibliques.

Voici les versets bibliques : Psaumes 86 : 14-17 (pour une prière efficace, remplacer « me », « moi » et « servante » par « Côte d’Ivoire »).

14 O DIEU ! des orgueilleux se sont levés contre moi, une troupe d’hommes violents en veulent à ma vie ; ils ne portent pas leurs pensées sur toi.

15 Mais toi, SEIGNEUR, tu es un DIEU miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité ;

16 Tourne vers moi les regards et aie pitié de moi, donne la force à ton serviteur, et sauve le fils de ta servante !

17 Opère un signe en ma faveur ! Que mes ennemis le voient et soient confus ! Car tu me secours et tu me consoles, ô ETERNEL !

Interprétation du songe :

Dans cette attaque de la Côte d’Ivoire par des forces étrangères, la victoire de la Côte d’Ivoire ne viendra pas de son armée (FDS) mais de l’ETERNEL lui-même, qui va créer une situation de confusion (Psaume 86 : 17) et entraîner la fuite de ces forces. C’est pourquoi dans le songe, l’armée ivoirienne était invisible. C’est l’armée des cieux qui donnera la victoire à la Côte d’Ivoire.
L’attaque sera très violente et les dégâts seront importants, mais DIEU va restaurer la paix en Côte d’Ivoire.

Sujets de prières :

1- Prier pour que DIEU fasse grâce à la Côte d’Ivoire et pardonne le péché du peuple, de l’Eglise et des dirigeants ;

2- Invoquer la bonté et la miséricorde de DIEU pour qu’il épargne le pire à la Côte d’Ivoir;
3- Prier pour les familles et pour leur protection ;

4- Que DIEU fasse un signe en faveur de la Côte d’Ivoire (Psaume 86 : 17) ;

5- Que les ennemis de la Côte d’Ivoire soient dans la confusion (Psaume 86 : 17) ;

6- Que DIEU donne la force à la Côte d’Ivoire et à ses fils (Psaume 86 : 16) ;

7- Que DIEU secourt la Côte d’Ivoire (Psaume 86 : 17) ;

8- Que DIEU console la Côte d’Ivoire (Psaume 86 : 17) ;

9- Que DIEU restaure la Côte d’Ivoire tout entière ;

10- Que DIEU établisse une paix durable et définitive en Côte d’Ivoire.

Merci de faire circuler ce message autour de vous !



UNE MAMAN POUR TOUS(1)

cujema

Ma plus belle invention, dit Dieu, c’est ma Mère. Il me manquait une Maman, et je l’ai faite, J’ai fait ma Mère avant qu’elle ne me fasse, C’était plus sûr. Maintenant, je suis vraiment un Homme comme tous les hommes, Je n’ai plus rien à leur envier, car j’ai une Maman, une vraie, ça me manquait.

Ma Mère, elle s’appelle Marie, dit Dieu, Son âme est absolument pure et pleine de grâce, Son corps est vierge et habité d’une telle lumière que sur terre je ne me suis jamais lassé de la regarder, de l’écouter, de l’admirer. Elle est belle, ma Mère, tellement que, laissant les splendeurs du Ciel, je ne me suis pas trouvé dépaysé près d’elle.

Pourtant, je sais ce que c’est, dit Dieu, que d’être porté par les anges ; ça ne vaut pas les bras d’une Maman, croyez-moi.

Michel Quoist
Extrait paru dans « Patapon », revue catholique mensuelle des enfants de 5 à 11 ans
Editions Téqui, avec l’aimable autorisation des Editions Ouvrières
v2.jpg

Je vous salue, Marie pleine de grâces ;
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.



Influençons le monde |
mbaar |
GFS Transport |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tribulations d'un bloggeur
| beautyworld
| David FOKA (ACMR)